Georges Rouault (1871-1958)

Artiste indépendant des mouvements d’avant-garde contemporains, si ce n’est une filiation avec le fauvisme, Georges Rouault est l’auteur d’une œuvre profondément humaniste, plaçant en son centre l’homme aux prises avec le destin. Il a peint sans relâche clowns, juges, justiciables, filles ou christs douloureux, veillant à traduire au moyen de ses couleurs lumineuses contenues dans de larges lignes noires, la tristesse de l’âme.

Christ en choix entouré de pleureuses

© Studio Lipnitzki / Roger-Viollet

Biographie

Georges Rouault naît le 27 mai 1871 à la fin de la semaine sanglante de la Commune de Paris. Il apprend le métier de peintre-verrier en 1885 chez Tamoni. A partir de l’été, il suit en plus les cours du soir de l’École des arts décoratifs. L’année suivante il entre chez le restaurateur de vitraux Hirsch. Reçu au concours d’entrée de l’École des Beaux-Arts en 1890, il intègre début décembre l’atelier du peintre Elie Delaunay. A la mort de celui-ci, dans les premiers jours de septembre 1891, son ami le peintre Gustave Moreau lui succède – les autres chefs d’atelier de peinture à l’époque sont Léon Bonnat et Jean-Léon Gérôme. Une relation très forte se noue entre Gustave Moreau et le jeune Rouault qui en juillet 1894, reçoit le prix Chenavard pour L’Enfant Jésus parmi les docteurs, 1894 (musée Unterlinden, Colmar). En lire plus.

Contact

Pour en savoir plus sur la galerie, les œuvres disponibles, notre service d’expertise ou nos expositions :