Toquades

Jean-Pierre Cassigneul

Livre illustré

1991

60 x 43 cm

Texte de Françoise Sagan, Toquades, illustré par Jean-Pierre Cassigneul, Paris, Mazo-Lebouc éditions, 1991,

Dix lithographies originales en couleurs : huit à pleine page signées, numérotées, un bandeau et un cul de lampe

Catalogue raisonné : Lebouc et Takahashi 3 à 10

 

La lithographie en couleurs d’une jeune femme se tournant vers un horizon crépusculaire aux tons rougeâtres est présentée en frontispice du livre “Toquades” de Françoise Sagan, paru en 1991. Cette composition est empreinte de mélancolie et rappelle le sentiment de tristesse que l’on retrouve souvent dans les œuvres de Jean-Pierre Cassigneul. L’utilisation de couleurs vives et audacieuses est une caractéristique distinctive des peintures de Jean-Pierre Cassigneul. Il utilise des tons riches et vibrants pour créer des compositions visuelles qui captent l’attention du spectateur et ajoutent de la profondeur à ses œuvres.

“Je l’ai rencontrée l’autre jour, et elle a éclaté en sanglots en se rendant compte qu’elle m’avait oublié. Elle m’a aussi présenté à mon remplaçant, un grand dadais sympathique qui, m’a-t-elle dit, était si charmant avec elle, qu’il la rendait si heureuse… tellement heureuse… que c’était trop beau… trop beau pour durer !… Je me suis enfui.” [1]

[1] Cassigneul, lithographies, 1989-1996, éd. M. Lebouc, Paris, M. Takahashi, Tokyo.